Das Element
Accueil » das element : organisez vos librairies d’assets grâce au machine learning !

das element : organisez vos librairies d’assets grâce au machine learning !

Cette article est disponible en: English (Anglais)

Découvrez das element, un outil qui vous permettra de stocker, organiser et réemployer vos librairies d’assets VFX, qu’il s’agisse d’éléments vidéo (fumée, feu, explosions, etc), des images de référence d’un projet, de vos matte paintings ou encore de documents Photoshop : les formats courants d’images et vidéos sont gérés (OpenEXR, DPX, PSD, .mov…). Les fichiers PDF sont aussi gérés. En revanche, l’outil ne supporte pas les formats 3D.

Voici une brève présentation vidéo, suivie de plus de détails.

L’usage au quotidien se fait via la vue bibliothèque, qui permet d’explorer vos librairies avec de multiples filtres : catégories hiérarchiques, tags, définition et longueur des extraits vidéos, type de média…
Passer le curseur sur la miniature d’une vidéo permet de disposer d’un aperçu dynamique.

L’ajout d’éléments dans la librairie se fait par l’outil « ingest », qui permet aussi de tagger les contenus. Vous pouvez au choix ajouter les tags manuellement, ou laisser une IA travailler pour vous : un système de machine learning entraîné sur des éléments typiques d’une librairie VFX va alors auto-tagger les éléments en cours d’ajout. Vous pourrez évidemment passer en revue le résultat avant de le valider. Le module ingest dispose en outre d’un système de suggestion de tags en fonction de ceux déjà ajoutés.
Une fois ces étapes accomplies, vous pourrez lancer le processus d’ingestion proprement dit : les éléments seront rajoutés dans la librairie en respectant les conventions de nommage de votre studio (personnalisables dans les paramètres), et des fichiers proxy seront générés pour faciliter le visionnage dans la bibliothèque.

vue de l’interface lors de l’ajout d’éléments

das elements se décline en trois versions :

  • standard : la version qui permet de créer et organiser les librairies, configurer le pipeline, gérer les templates, ingérer les fichiers ;
  • lite : une version allégée pensée pour les artistes, destinée uniquement à parcourir les librairies et leur contenu, sans création de librairies, IA ou ingestion d’éléments. ;
  • cli : une version en ligne de commande destinée à un usage en renderfarm, qui permettra par exemple de tagger un rendu.

das elements est compatible Linux (Debian/Centos), Windows 10, MacOS. Pour plus d’informations, on pourra consulter le site officiel.

A Lire également