Accueil » Impression 3D : fusion d'Objet et Stratasys

Impression 3D : fusion d'Objet et Stratasys

Le marché de l’impression 3D gagnant en maturité, des mutations importantes surviennent en coulisses. 3D Systems, qui produit des imprimantes 3D, a ainsi entrepris une politique d’expansion externe digne d’Autodesk, avec plus de 20 rachats à son actif. Matériel concurrent, logiciels, services en ligne, le groupe semble doté d’un appétit gargantuesque. On se souviendra en particulier du rachat de Z Corp et Vidar, en novembre dernier.

Face à cette menace, la concurrence se devait réagir, et c’est désormais chose faite : Stratasys et Objet, qui eux aussi proposent imprimantes 3D et services associés, annoncent leur fusion. Seul le nom de Stratasys est conservé, et l’entité qui en résulte pèse pas moins de 1,4 milliard de dollars.

Les sièges sociaux actuels de Sratasys et Objet, respectivement situés dans le Minnesota et en Israël, resteront tous deux en activités et fonctionneront en duo.

Cette fusion permet à Stratasys de disposer d’une gamme de produit encore plus large : imprimantes 3D pour tous les besoins, matériaux variés, finition de surface… Les technologies sont d’ailleurs complémentaires :
– Stratasys dispose de la technologie Solidscape, acquise l’an dernier, qui permet d’imprimer de la cire pour du moulage (par exemple pour la création de bijoux ou la dentisterie). Le constructeur dispose aussi de FDM, technologie destinée aux prototypes fonctionnels et aux composants qui nécessitent une certaine durabilité, et propose enfin plusieurs modèles d’imprimantes adaptées à un travail en bureau.

– Objet dispose de son côté de Polyjet, un système de prototypage rapide inclus sur ses machines et qui permet d’obtenir une résolution de 16 microns, des finitions de surface et la création d’objets comportant plusieurs matériaux.

Les visuels qui suivent, tirés de la présentation mise en ligne pour les actionnaires par Stratasys, met en avant cette complémentarité technologique, mais aussi en ce qui concerne les matériaux et la clientèle.

Stratasys Objet

Bien entendu, les deux anciennes sociétés vont pouvoir également profiter de la fusion pour réaliser des économies d’échelle et s’étendre sur de nouveaux marchés. Le communiqué de presse indique qu’une croissance annuelle de 20% des revenus est espérée.

A Lire également