Accueil » Nouveaux licenciements chez DreamWorks Animation, Dragons 2 en cause ?

Nouveaux licenciements chez DreamWorks Animation, Dragons 2 en cause ?

Dragons 2
Dragons 2 – image DreamWorks Animation

Alors que le dernier film DreamWorks Animation sort aujourd’hui dans les salles françaises, le syndicat américain The Animation Guild confirme sur son blog des rumeurs qui circulaient depuis quelques jours : le studio a licencié plusieurs dizaines de personnes la semaine passée.

Selon The Animation Guild, 40 à 50 employés seraient concernés. Ils ont été convoqués lundi 23 et mardi 24 juin de façon individuelle. Selon les artistes en contact avec le syndicat, l’explication donnée serait le manque de longs-métrages en production. Les équipes seraient donc trop importantes par rapport au niveau réel de travail, d’où la décision de se séparer d’employés ne disposant pas de contrat à long terme.

Toujours selon les artistes en contact avec le syndicat, le studio aurait la plupart du temps demandé aux employés de vider leur bureau le jour même : il n’y a donc pas eu de préavis. Une employée aurait même été empêchée de retourner à son bureau après l’entretien.

Si ce type d’ajustement des effectifs n’est pas exceptionnel, The Animation Guild souligne donc la façon cavalière dont le studio a annoncé la chose.

Dragons 2

Une explication possible du licenciement pourrait aussi être la sous-performance surprenante de Dragons 2 au box-office américain.
Le film a récolté 36 millions d’euros (49 millions de dollars) aux USA son premier week-end, un score en hausse de 13% par rapport au premier volet mais qui ne le fait arriver qu’en seconde position au box-office pour le week-end en question. Les recettes le second week-end ont chuté de 50% aux USA, contre une baisse de 33% à l’époque du premier film.

Le studio est sans doute surpris par ce score décevant au regard des attentes : Dragons 2 était censé bénéficier de la quasi absence de films familiaux dans les salles américaines, mais aussi de l’aura du premier volet. Sans compter que les critiques (3DVF y compris) ont donné un avis très favorable sur le film, de même que les spectateurs, si l’on en croit Metacritic ou Rotten Tomatoes.

A l’heure actuelle, le film totalise 168,5 millions d’euros de recettes, dont 91 aux USA. Son budget était de 106 millions d’euros (production seule, sans les frais marketing). S’il ne fait aucun doute que le projet sera rentable, DreamWorks Animation espérait sans doute des premiers résultats bien plus éclatants.
Le studio en avait même besoin, puisqu’il a essuyé plusieurs échecs commerciaux ces dernières années (Les Cinq Légendes, Turbo, Mr. Peabody & Sherman) qui l’ont conduit plusieurs fois à un bilan financier déficitaire. La perspective d’une performance moyenne du film a peut-être conduit les dirigeants de DreamWorks Animation à compenser en se séparant d’une partie de son équipe.
Reste cependant que le film n’a pas encore donné son plein potentiel à l’international.

Notons enfin que DreamWorks Animation devrait publier d’ici quelques jours son nouveau bilan financier.

A Lire également