Accueil » Noé, un déluge d’ennuis financiers pour Look Effects

Noé, un déluge d’ennuis financiers pour Look Effects

Noah

Le prochain film de Darren Aronofsky, Noé (Noah en VO), sortira que le 9 avril en France. Le long-métrage, qui reprend le célèbre mythe du déluge, a généré de gros ennuis financiers pour Look Effects, en charge des effets visuels.
Mark Driscoll, cofondateur et président du studio, a en effet dévoilé à The Wrap que sa société avait perdu « beaucoup d’argent » sur le projet, en raison de retards inattendus.

Driscoll reste imprécis sur le montant des pertes, mais détaille clairement les raisons des problèmes financiers : Look Effects voulait faire passer le studio « au niveau supérieur » et a fait le pari de travailler sur les effets ambitieux de ce film. Malheureusement, le studio avait mal évalué la charge de travail qui en découlerait.

En parallèle de son travail sur Noé, Look Effects a également planché sur Game of Thrones, The Grand Budapest Hotel ou encore Walter Mitty. Les profits de ces projets ont été engloutis pour couvrir les pertes de Noé.

Driscoll précise à The Wrap que le studio n’a pas demandé de fonds supplémentaires à Paramount pour couvrir les dépenses imprévues, et que les seuls échanges ont au contraire porté sur les plans supplémentaires à traiter par Look Effects après signature du contrat.

Look Effects ne parle toutefois pas de faillite, et si les propos de Driscoll indiquent clairement que la situation est tendue, le studio a plusieurs projets prévus pour les mois à venir. Le coeur de l’équipe créative, précise Driscoll, est toujours en place.

A Lire également