Virtual Forensics
Accueil » Scènes de crime : une application en VR pour former les légistes de demain

Scènes de crime : une application en VR pour former les légistes de demain

Cet article est disponible en: Anglais

Former les étudiantes et étudiants en médecine légale est un défi : leur formation pratique se fait bien souvent sur des mannequins en plastique. Une fois sur une vraie scène de crime, plus impressionnantes, les élèves peuvent donc faire des erreurs sous l’effet du stress.

Pour mieux former ses élèves, le CHU de Rouen s’est donc tourné vers CLARTE, centre de ressources en réalité virtuelle/augmentée et technologies émergentes basé à côté de Laval. La mission confiée à CLARTE : mettre sur pied des simulations plus réalistes qu’un simple mannequin.

Des scènes de crimes réalistes en VR

Le résultat : Virtual Forensics, une application en réalité virtuelle qui propose de se plonger dans des scènes de crimes. Au menu, de la récolte d’indices : photos, échantillons, mesures, prise de la température du corps pour déterminer l’heure du décès… Une fois ces éléments récoltés, l’élève peut conclure. Il s’agira aussi de vérifier que la procédure a été respectée, que la bonne cause de décès a été trouvée. Les élèves utilisent Virtual Forensics pour s’auto-évaluer. Les enseignants peuvent aussi les accompagner et guider durant une session. Virtual Forensics ne remplace donc pas les cours classiques, mais les complète.

Virtual Forensics - Laval Virtual 2023
Durant Laval Virtual, CLARTE proposait des démonstrations du projet Virtual Forensics aux personnes visitant le salon.

Comment créer une scène de crime virtuelle

En ce qui concerne les coulisses, CLARTE a fait le choix de ne pas intégrer de système haptique (retour d’effort). Cela aurait renforcé l’immersion, mais s’en passer permet d’alléger les coûts d’usage, de rendre le système moins intrusif et plus compact. Les démos sur le stand CLARTE à Laval Virtual 2023 s’effectuaient donc sur un Meta Quest 2.

La création des scènes et assets de Virtual Forensics s’est faite sous la direction du CHU de Rouen. Le CHU envoyait à l’équipe CLARTE une description des scénarios retenus pour les différentes scènes de crimes, ainsi que des photos servant de références pour que les plaies correspondent à la réalité. Il est indispensable de proposer des scénarios proches de ce qui pourra être rencontré sur le terrain. Le but reste de former des élèves, pas de proposer une fiction façon Les Experts.

Avant de passer à la présentation vidéo de Virtual Forensics, rappelons que Laval Virtual 2023 nous avait aussi donné l’occasion de rencontrer Olfy (voir notre article), société spécialisée dans les odeurs en VR. Une des demandes reçues par l’entreprise portait justement sur la formation de légistes. Le but, les habituer aux odeurs de cadavres et produits chimiques utilisés dans les morgues.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de Virtual Forensics, en version censurée puis non censurée, selon votre sensibilité.

Voici la version non censurée de la vidéo. Elle donne une meilleure idée du projet et comporte par conséquent des images de cadavres virtuels :

Laissez un commentaire

A Lire également