SanDisk G-Drive Professionnal
Accueil » Rédactions » SanDisk Professional G-Drive : le disque dur externe de vos projets ?

SanDisk Professional G-Drive : le disque dur externe de vos projets ?

Cet article est également disponible en: English

SanDisk a récemment lancé une série de disques durs dans la gamme Professional, qui se destine comme son nom l’indique au secteur professionnel.
Ces disques externes se destinent donc à des personnes ou situations dans lesquelles un stockage interne ou dans le cloud n’est pas possible ou souhaité : par exemple, pour un ordinateur portable, en mobilité, ou dans des situations où l’accès réseau est limité.
Le concept du G-Drive : jusqu’à 22To dans un format qui reste relativement compact.

Nous testons ici la déclinaison 12 To.

Conditions de test : le disque dur testé ici nous a été prêté par SanDisk. Cet article n’est pas sponsorisé.

Caractéristiques techniques du SanDisk Professional G-Drive

Voici la fiche technique de cette gamme de disques durs externes :

  • Disque 3,5 pouces, 7200 tours/minute ;
  • Formattage par défaut : APFS, pour MacOS 10.15+. Peut évidemment être reformaté sous Windows (10 et supérieur) ;
  • Dimensions : 133mmx210mmx40mm ;
  • Capacité : de 4, 6, 12, 18, 22 To selon le modèle ;
  • Poids : 1,32 à 1,39 kg selon le modèle ;
  • performances annoncées : jusqu’à 250Mo/s en lecture et écriture pour les modèles 4 à 12To, 270Mo/s pour le modèle 18To, 280Mo/s pour le modèle 22To ;
  • Connectique : USB 3.2 Gen 2 Type C (10Gbit/s), câble fourni ;
  • Boutons : on/off, contrôle luminosité ;
  • Points d’ancrage sur les côtés ;
  • Température de fonctionnement : 5-35°C.
  • Fente de sécurité Kensington ;
  • Garantie 3 ans.

Au déballage, le SanDisk Professional G-Drive affiche un design moderne. Le boîtier est en aluminium, avec une zone centrale recouverte d’un revêtement rainuré en matériau de type plastique qui assure une bonne prise en main : de quoi, a priori, éviter les chutes.

Le disque dur externe est fourni avec un câble USB (type-C des deux côtés), une alimentation qui peut s’adapter à différentes zones géographiques dont, évidemment, l’Europe.

SanDisk Professional G-Drive - unboxing
SanDisk Professional G-Drive - vue du produit

Sous le disque dur externe, quatre patins en caoutchouc lui éviteront de glisser. Ils permettront aussi de superposer plusieurs unités au besoin.

SanDisk Professional G-Drive - face inférieure

A l’arrière, on note une prise Kensington pour éviter les vols opportunistes (un antivol n’arrêtera de toutes façons jamais une personne déterminée et bien équipées), un bouton on/off, une prise USB unique. Pas de branchement en série/daisy chaining, donc : pour ce genre de besoin, SanDisk prévoit d’autres produits, comme le G-Drive Pro. Attention, ce dernier est nettement plus onéreux.

Pour revenir à notre produit de test, on appréciera la présence d’un bouton permettant d’ajuster la luminosité sur 3 niveaux : lumière allumée, éteinte et luminosité réduite. Un détail qui peut s’avérer utile dans certains environnements et pour les personnes qui préfèrent éviter les voyants allumés.

contrôles du SanDisk Professional G-Drive
SanDisk Professional G-Drive - LED
Lumière éteinte
SanDisk Professional G-Drive - LED
niveau intermédiaire
SanDisk Professional G-Drive - LED
Luminosité maximale (les trois photos ont été prises avec la même exposition)

Les points d’ancrage sur les côtés (conçus pour des vis ¼”-20) sont destinés à des usages spécifiques, comme la fixation sur un chariot ou une plaque. Ils peuvent aussi servir à rajouter une poignée.

Fixations du disque dur externe

Mise en route

Comme tout disque dur externe, l’utilisation se fait sans encombre. Il suffit de brancher l’alimentation et le câble USB-C. Sous Windows 10 ou supérieur, il faudra juste reformater le disque dur avant la première utilisation, puisqu’il est par défaut formaté pour MacOS.

Performances du SanDisk Professional G-Drive

Pour notre modèle, SanDisk annonce jusqu’à 250 Mo/s en lecture et écriture.
Nous avons vérifié ces valeurs avec CrystalDiskMark, avec les paramètres par défaut mais aussi sur de gros fichiers (32Go).

Sans surprise, les performances annoncées sont bien là :

CrystalDiskMark
CrystalDiskMark

Prix

Côté tarif, il faudra débourser : de 220€ (version 4To) à 745€ (version 22To) HT selon le modèle, sur la boutique officielle SanDisk. Notre version 12To est proposée 500€HT.

Un tarif qui est donc à la hauteur de la gamme pro.

Conclusion

Pas grand chose à redire sur ce produit, qui est conforme à son positionnement : un disque dur externe destiné au secteur professionnel, des vitesses de lecture et écriture confortables même si, évidemment, nous restons ici sur les ordres de grandeur d’un disque dur classique et non d’un SSD dernier cri.
On pourra éventuellement regretter le formatage MacOS par défaut, mais le reformatage est une opération simple et rapide.

Reste donc le tarif, que l’on aurait aimé plus doux.

Dernier point : si vous optez pour ce genre de solution pour stocker vos données, n’oubliez évidemment pas de prévoir une stratégie de sauvegarde. Quelle que soit la fiabilité d’un support de stockage, elle n’est jamais parfaite.

Laissez un commentaire

A Lire également