Accueil » Rédactions » Silence » Page 2

Silence

 

 

3DVF – Nous avons pu voir le setup du personnage principal; il est particulièrement complet; pouvez-vous nous parler de sa mise en place ?  


Stan : Au départ j’ai beaucoup discuté avec louis pour voir ce qu’il voulait et ce qui serait utile pour l’animation du personnage. A partir de là on a travaillé de concert, afin d’accélérer les choses. Je me concentrais

surtout sur le corps pendant que louis peaufinait le rig facial.

Comme le personnage faisait beaucoup d’actions et avait beaucoup d’expressions différentes et de lipsync, il fallait un système robuste, qui tienne la route pendant toute la production. On a aussi fait des changements pendant l’animation pour rectifier certaines choses qui ne marchaient pas comme on le voulait.



3DVF – La majeure partie du film repose sur l’atmosphère et surtout sur l’animation du personnage. Il témoigne d’une grande diversité d’expression et de mouvement différents, pouvez vous nous parler de votre travail effectué sur l’animation ?  


Louis : Et bien le travail d’animateur est un peu celui d’acteur, et comme je suis un très mauvais acteur, j’ai dû m’enfermer dans ma cave avec tous les robinets ouverts à l’étage pour bien me mettre dans l’ambiance… Plus sérieusement, étant le seul animateur pour un peu plus de 4 minutes d’animation semi-réaliste, j’ai dû aller au plus rapide et efficace en m’inspirant de

références vidéos, tirées de dessins animés (réadaptées pour le style d’animation), de prises de vue réelles pour les mouvements les plus complexes et délicats, ou tout simplement en mimant (acting).

Le setup poussé m’a permis d’aller assez vite et m’a offert une grande liberté d’actions et de mouvements. Au sujet des expressions faciales, j’avais étudié le setup dès le début pour avoir le maximum de possibilités a cause du scénario qui joue beaucoup sur le psychologique, et j’ai veillé à avoir un personnage qui paraissait vivant et non juste un personnage qui bouge. Je remercie particulièrement notre professeur d’animation, Patrick Delage pour ses conseils ô combien précieux!


 

3DVF – Chose peu commune dans un film étudiant, vous avez utilisé des fluides pour une séquence potentiellement assez complexe. Pouvez-vous nous en dire plus sur les outils/techniques utilisés et la mise place de cette avant-dernière séquence ?



Stan : Dès le début de la production on savait que toutes les séquences contenant de l’eau allaient poser problème. Et, au fur et à mesure de l’avancée du projet, on a coupé beaucoup de scènes contenant de l’eau, afin de se concentrer sur quelques plans et de

les pousser au maximum.

J’ai majoritairement utilisé Realflow pour les grosses scènes d’eau, qui demandaient beaucoup d’interactions avec le décor.

Sinon, le reste des effets aquatiques ont été fait avec des particules maya. Quand le cadrage du plan a été validé, j’ai passé beaucoup de temps à placer les différents jets et jouer sur le rythme de leur apparition afin de rendre tout ça intéressant. Une fois que le plan était bon pour tout le monde, j’ai poussé chaque jet au maximum de la résolution que je pouvais atteindre, pour ensuite faire le rendu de chaque jet, que michel a ensuite composité.

 

 

3DVF – Pouvez-vous nous en dire plus sur le choix technique utilisé pour les cheveux, ainsi de de l’utilisation de cloth et/ou dynamique pour les vêtements ?  

 

Stan : Lorsque michel a commencé à modéliser le personnage, on s’est retrouvé à se demander comment on allait faire bouger les cheveux et surtout comment les faire pour que ce soit un élément facilement gérable. Après plusieurs essais pour voir quelles techniques donnaient le meilleur résultat visuel tout en restant léger on s’est rabattu sur des cheveux fait en multiple plaques de polygones  emmêlés entre eux, proche de ce qui se fait dans les jeux vidéos.

La difficulté était qu’il fallait que ces cheveux bougent légèrement mais de façon cohérente. J’ai placé plusieurs courbes animées par un système de dynamique Hair, et les différentes plaques de cheveux étaient regroupées en paquets en fonction de leur position sur le crâne.

Puis chaque groupe de cheveux était relié à une courbe dynamique afin de les faire bouger. Comme ça, je pouvais régler en fonction de la scène le mouvement des cheveux plus ou moins rapide. Quand au cloth, le pantalon devait créer des plis seulement au niveau de l’entrejambe et des genoux. J’ai passé pas mal de temps à trouver un preset de cloth qui fonctionnait bien que je re-balançait directement dans les scènes en modifiant quelques paramètre au besoin.

 

 

3DVF – Pour avoir été présent lors de votre jury de fin d’année, parmi les nombreux professionnels présent, personne ne s’est vraiment entendu sur la fin du film. Pouvez-vous donc nous donner votre explication/votre version de cette fin et de la chute ?  

 

Michel : Pourtant la fin nous parait assez claire! Il sort de la station sous marine et se retrouve tout seul par -20°C , ce qui amoindri sérieusement son espérance de vie. C’est plutôt le flashback qui parait ambigüe…

Pour faire simple, il s’est retrouvé tout seul quand tout le monde est mort dans la salle E52 en voulant fuir la station, le laissant traumatisé par cette salle.

     

Pour tenir le coup, il s’est recréé inconsciemment les anciens habitants.

Mais comme il ne peut conserver une station sous marine entière en état de marche, un jour tout s’effondre et il est obligé d’abandonner ses convives imaginaires pour se confronter à la seule sortie… E52! Ce qui fait resurgir le passé dans son esprit. Il doit surmonter sa hantise et traverser cette salle pour pouvoir sortir de la station. Finalement toujours seul…

 

…Par -20°C.  

 

Stan : Oui, on avait beaucoup de choses à raconter pour 5 minutes de film, donc on a  préféré suggérer ces choses plutôt que de tout expliquer.


 

 

3DVF – Avez-vous quelque chose à rajouter?  

 

L’équipe : Oui, on tiens à remercier encore une fois tout ceux qui nous ont donnés un coup de main, sans oublier Franck Petitta qui nous a permis de faire tout ça dans un cadre et une ambiance vraiment extra.  

 

 

 

https://www.silence-the-movie.com/film.html

 

 

 

 

A Lire également