Rencontre avec Olivier Pinol – Dwarf Labs

Reepost

 

3DVF : En visitant vos locaux, on peut voir des Kiki sur tous les écrans… Peut-on vous demander la raison ou est-ce un secret maison ?

NDR : Kiki est d’origine japonaise, et s’appelle au Japon Monchhichi ( « Montchit’tchi »). Il a été créé par Kōichi Sekiguchi en 1974

 

Olivier Pinol : Ce n’est plus un secret désormais ! Dwarf est fier d’avoir été retenu par Technicolor pour relever ce beau challenge technique et visuel et développer l’univers merveilleux des Monchhichi en 3d ! Nous avons démarré la pré-production ainsi que la production des deux premiers épisodes et nous sommes heureux de partager avec vous les premières images des Monchhichi.

 

3DVF : Depuis que l’on vous connait et tout particulièrement depuis votre retour en France avec la création de Dwarf, on sent une profonde envie de se diriger vers le long métrage. Où en êtes-vous sur ce sujet ?

 

Olivier Pinol :Le sujet est toujours sur la table car cela reste l’ambition du studio sur le moyen terme. Mes associés du Groupe Septeo Jean-Luc Boixel et Philippe Rivière et moi sommes d’ailleurs régulièrement amenés à discuter avec de grands producteurs Européens et Américains pour évoquer de futurs projets de longs métrages qui pourraient être confiés à Dwarf !

D’ici à l’ouverture de notre division cinéma, nous souhaitons continuer notre croissance en pérennisant l’activité du Studio grâce à notre division série TV que nous orientons vers le contenu premium.

3DVF : Selon vous, quels sont les principaux caps et difficultés à franchir pour supporter une production de long métrage.

 

Olivier Pinol : Tout dépend de la catégorie de long métrage dont on parle et où sont positionnés les curseurs de qualité et de coût. Cependant quel que soit le projet, il faudra bien évidement trouver les jeunes talents et les profils expérimentés à recruter. Nous sommes par ailleurs déjà en discussion avec plusieurs « high profile » pour la suite côté cinéma et notamment les postes de Line Producer, VFX Producer, VFX Supervisor, production designer etc….!

Concernant l’aspect financier, les risques et les besoins en investissements sont évidemment plus importants sur un projet de long métrage, néanmoins Septeo finance actuellement la construction d’un nouveau bâtiment de 10 000 m² dont 4500 seront dédiés à Dwarf. Cela nous permettra de gérer la croissance liée à nos futurs projets.

 

Siége Septeo

 

3DVF : La dimension « ressources humaines » a sans doute une part importante là-dessus. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur les effectifs de Dwarf à ce jour et vos éventuels besoins de recrutement à venir ?

 

Olivier Pinol : Nous sommes aujourd’hui 105 au studio et 15 au back office pour l’ensemble de nos projets Avec le démarrage de Monchhichi et les projets à venir, nous sommes constamment à la recherche d’artistes et de techniciens confirmés. Nous prévoyons une croissance sur l’année 2017 à plus ou moins 140 personnes au studio.

J’en profite pour dire que nous publions très régulièrement nos offres d’emploi et nos actualités sur LinkedIn, Facebook et bientôt sur 3DVF, j’invite donc les candidats à nous suivre pour connaitre nos nouveautés.

3DVF : Pouvez-vous nous présenter votre pipeline actuel ? Est-il dimensionné pour le long métrage?

 

Olivier Pinol : Oui notre pipeline actuel est dimensionné pour ce type de projet. En effet nous l’avons conceptualisé pour qu’il soit d’une grande flexibilité et offre une agilité maximum. Il est totalement parallélisé, ce qui signifie, en opposition avec un pipeline linéaire que chaque département peut travailler de manière indépendante sur ses datas car il possède son propre schéma d’itération et de validation.

 

Site offre d'emploi : https://www.cgjobs.eu

 

3DVF : Nous aborderont prochainement cet aspect avec vos équipes techniques, mais pouvez-vous nous dire quelques mots sur vos solutions logiciels et votre infrastructure matérielle actuelle ?

 

Olivier Pinol : Pour ne donner que quelques chiffres clés de l’infrastructure mise en place avec notre partenaire HP, nous avons actuellement 50 nœuds de calcul pour 960 cores sur notre Render Farm ; 400 TO de stockage et sur le plateau 120 WorkStation de type Z 720 cores et 40 écrans calibrés DreamColor.

Côté logiciel nous utilisons Blender, Maya, Nuke, Houdini, Mari et bien entendu Lumière®. Enfin nous fonctionnons sous linux.

 

Station HP sur la boutique 3DVF/Progiss

 

3DVF : Par le passé, vous nous avais parlé de votre intérêt pour l’utilisation d’outils open source ; comment a évolué votre réflexion sur ce sujet et où en êtes-vous dans cette démarche ?

 

Olivier Pinol : Oui effectivement nous avons depuis le début de Dwarf souhaité utiliser des outils open source et nous continuons dans cette démarche. Nous avons par exemple intégré Blender pour la modélisation il y a un peu plus de deux ans et contribuons régulièrement à la communauté avec par exemple une contribution sur le système d’import/ export alambic.

Pour n’en citer que deux, nous travaillons actuellement à l’implémentation des technologies open source OpenSubdive et USD.

3DVF : Quels sont vos relations avec les principaux éditeurs comme Autodesk, Foundry, ainsi qu’avec les équipes de notre partenaire Progiss ?

 

Olivier Pinol : Nous entretenons de bonnes relations avec nos éditeurs de logiciels et utilisons leurs solutions quotidiennement au studio. Progiss est quant à lui présent depuis le début de Dwarf pour nous accompagner et nous conseiller. Enfin, nous bénéficions avec the Foundry d’un accompagnement fort nous permettant d’accéder à des fix rapides ou encore de tester des versions beta pour répondre à des problématiques que nous rencontrons sur nos projets.

 

3DVF : Pour terminer, pouvez-vous nous parler de vos projets à venir (ou les derniers en date) ?

 

Olivier Pinol : Nous venons de terminer la série ZOU actuellement diffusée sur Disney Channel et nous terminerons d’ici peu Pirata et Capitano que l’on peut voir sur France 5 dans « les Zouzous ».

La série Monchhichi a démarré début 2017 et nous serons en production jusqu’au printemps 2018.

Enfin, 3 projets sont actuellement en discussion à différentes étapes d’avancement, nous ne manquerons pas de vous informer des prochains projets !

Pour en savoir plus

– Le site internet de Dwarf Labs.
– La page Facebook de Dwarf Labs.
– La page Linkedin de Dwarf Labs.

 

Dwarf Demo Reel from Dwarf Animation Studio on Vimeo.

A Lire également