NFT
Accueil » Les ventes de NFT en chute libre : baisse temporaire ou fin de partie ?

Les ventes de NFT en chute libre : baisse temporaire ou fin de partie ?

Image d’entête : évolution des ventes de NFT vendus quotidiennement – chiffres de NonFungible, graphique du Wall Street Journal.

Le site NonFungible a publié un rapport sur l’évolution du marché des NFT, analysé ensuite par le Wall Street Journal.

Les NFT, un concept critiqué

Pour rappel, les NFT peuvent être vus comme un moyen d’attribuer à une personne la propriété d’une oeuvre, par exemple une image numérique : en simplifiant grossièrement ils peuvent être vus comme des certificats théoriquement impossibles à dupliquer, et s’appuyant sur la technologie blockchain.

Ces NFT ont créé une forte spéculation ces derniers mois, mais aussi généré des critiques : nous avions par exemple publié un article sur les nombreux problèmes de contrefaçon, puisque certaines plateformes ne vérifient pas si une personne créant un NFT a réellement les droits du visuel. La difficulté d’un recours légal pose aussi question : le concept même de la blockchain empêche la suppression d’un NFT, les contrefaçons ne peuvent donc pas être détruites, et un NFT volé ne peut théoriquement pas être restitué.
En outre, l’aspect écologique est pointé du doigt, la blockchain étant très gourmande en énergie : un vrai problème dans un contexte de changement climatique, et alors que les rapports successifs du GIEC sont alarmants.

Les ventes en chute très nette

Selon les données de NonFungible, par rapport à un pic de 225 000 NFTs vendus par jour en moyenne en novembre, le volume de ventes se serait effondré de 92%, à seulement 19 000 NFTs par jour actuellement.

En outre, le nombre de portefeuilles de cryptomonnaie actifs dans le secteur NFT aurait lui aussi chuté fortement : 14 000 la semaine passée, contre 119 000 en novembre, soit une chute de 88%.

Pourquoi cet effondrement ?

Cette chute, pourrait avoir plusieurs causes :

  • d’une part, la fin d’une spéculation galopante : après une vague en fin d’année, le fait que le marché se calme a stoppé la hausse des prix puis fait chuter la valeur des NFTs, déclenchant potentiellement encore plus de prudence. Un effet boule de neige, donc.
  • On peut imaginer que les arnaques, critiques, problèmes de vols de NFT (en accédant au portefeuille par phishing, puis en le vidant) ont également refroidi les ardeurs de nombreuses personnes.
  • enfin et comme le souligne le Wall Street Journal, la hausse des taux d’intérêt pourrait avoir joué également : emprunter « coûte » plus cher, et spéculer est donc plus risqué.

Il restera évidemment à confirmer cette tendance dans les mois à venir, un marché hautement volatile comme les NFT pouvant évidemment se retourner.

D’ici là, on peut noter que l’intérêt pour les NFT semble lui-même avoir chuté, comme le montre Google Trends : le nombre de recherches sur le sujet chez Google a chuté de 80% par rapport au pic historique, en janvier dernier.

A Lire également