Fish & Love
Accueil » Fish & Love : un poisson nommé désir

Fish & Love : un poisson nommé désir

Suite et fin des courts-métrages 2022 d’ISART Digital avec Fish & Love, une comédie à écailles signée Margot Casabonne-Masounave, Simon Chassanne, Marion Cortesi, Lucas Gaerthner, Clara Ibrahim, Emma Thevenet.

Roger, guidé par le Poissonnier, sensuelle star de la télé culinaire, se fait mordre par son saumon alors qu’il cuisine pour un rendez-vous galant. Transformé en poisson, il traverse malgré lui son appartement tandis que sa date arrive…

L’équipe nous a expliqué lors de la journée de jury de fin d’études s’être inspirée d’émissions de cuisine comme Top Chef, mais aussi du film Ratatouille des studios Pixar.

Outre un gros travail de rigging (il fallait obtenir un résultat flexible et pouvant s’adapter aux multiples situations rencontrées dans le film), l’équipe s’est rajoutée un défi en voulant proposer des lignes de dialogue, là où de nombreux courts étudiants restent muets. Il s’agissait cependant d’une évidence, nous a expliqué le groupe : faire parler le présentateur était un passage obligé pour reprendre et détourner les codes des émissions culinaires.

Le montage parallèle a évidemment été la clé du projet : il fallait trouver le bon timing afin que l’humour fonctionne, et contrebalancer avec l’émission TV ce qui aurait pu virer au court horrifique.
Enfin, on notera la scène de transformation qui mêle évolution progressive, textures multiples (pas moins de 4 pour mettre en scène les étapes du passage de l’humain au poisson) et jeu sur la lumière qui clignote.

A Lire également