Creative Machines?
Accueil » Conférences sur les IA génératives : quels impacts, dangers, enjeux pour la création numérique ? [replay]

Conférences sur les IA génératives : quels impacts, dangers, enjeux pour la création numérique ? [replay]

Dans le cadre du Festival National du Film d’Animation, une série de conférences sur les IA génératives étaient organisées par le collectif/groupe d’étude Creative Machines ? au sein de l’école Creative Seeds.

L’idée était à la fois de faire le point sur l’état actuel du secteur, de donner des pistes sur les tendances à venir, et d’évoquer les limites des IA génératives.

De multiples questions ont été abordées, dont :

  • Quelles sont les capacités des IA génératives en 2024 ?
  • Résultats de la jam organisée en amont des conférences, avec un point sur les possibilités et limites à l’heure actuelle.
  • Quelle est le cadre juridique actuel ?
  • Quelques cas concrets en termes d’usages et données utilisées, côté studios ou éditeurs d’outils pour les créatifs.
  • Au-delà de l’animation et des effets visuels, comment réagissent d’autres secteurs comme la musique, le jeu vidéo ? Quelles différences d’usages, impacts ?
  • Quelle position ont les écoles, universités, instituts de formation face à cet essor, qui risque d’avoir une influence majeure sur les métiers mais aussi le nombre de places disponibles en sortie des écoles ?
  • Quelle position ont les institutions comme le CNC face aux IA génératives et leurs enjeux ?
  • Quid de l’impact environnemental, les IA génératives étant gourmandes en GPUs dernier cri et en électricité ?

3DVF a capté ces conférences : au vu des enjeux actuels et des questionnements, inquiétudes sur ces sujets, il nous semblait utile de les rendre accessibles. Cette captation s’est faite avec le soutien de Creative Seeds, mais aussi des partenaires de l’événement : le CNC, Rennes Métropole, l’IRISA, France 2030.

Voici donc les conférences :

Enjeux, problèmes, dangers, espoirs et grandes orientations des IA Génératives

Ouverture des premières rencontres « Creatives Machines? » du 15 avril 2024.

Etat de l’art par Quentin Auger : enjeux, problèmes, dangers, espoirs et grandes orientations des IA Génératives dans l’audiovisuel et un peu au-delà.

Quentin Auger est membre et ambassadeur de « Creative Machines? » mais aussi co-fondateur et directeur de l’innovation du studio parisien Dada ! Animation.

La technique des IAG, 1/2 – Dialogue avec les experts en création graphique

Echanges avec des chercheurs, modéré Marc Christie, Enseignant-chercheur, Université de Rennes 1 / IRISA.

Première partie sur un cas de recherche autour de l’animation :
Keynote de Gül Varol, Enseignante-chercheuse, Ecole des Ponts ParisTech sur ses recherches en génération de mouvement de personnages en 3D.

Méthodes, résultats, et enjeux sur la sémantique et sur un besoin de liens resserrés entre chercheurs et techniciens et artistes de la 3D.

La technique des IAG, 2/2 – Retour d’expérience sur la musique

Echanges avec des chercheurs, modéré Marc Christie, Enseignant-chercheur, Université de Rennes / IRISA.

Deuxième partie avec un retour d’expérience sur la musique :
Keynote de François Pachet, Directeur du Spotify Creator Technology Research Lab.

Une passionnante prise de hauteur sur les promesses des IAG dans le domaine créatif à travers les retours d’expérience d’un spécialiste du sujet sur la musique :

  • Savoir copier les styles « à succès » promet-il d’autres succès ?
  • Que dit la data sur ce qu’est d’ailleurs un succès ?
  • Est-il scalable ? Reproductible ? Sensible à la pression sociale ?…
  • Qu’est-ce que la dynamique des goûts ?

Pour François Pachet : « les problèmes sont mal posés », et pourtant « on a la data ! »…

« Profils de skip », « effet Ikea » et appropriation : des concepts importants sans doute adaptables à bien d’autres univers audio-visuels que la musique !

Le champ de mines juridique des IA Génératives

Keynote de Marc-Olivier Deblanc, avocat à la cour, Associé fondateur de Barnett Avocats
et spécialiste de la propriété intellectuelle, en particulier sur les droits musicaux.

Une keynote qui revient sur les besoins et les structures du droit qui entoure les oeuvres.
Au menu : temporalité du droit face à celui de l’innovation, schisme en cours entre « Contenu » et « Création », pôles de sanction et rappels à la prudence…

Intégrer les IAG dans nos métiers, 1/2 – Retour sur la Jam 2024

Retour introductif sur la Jam du weekend, ses résultats, ses réussites, ses limitations et comment les jammeur.euses l’ont vécue.

Présenté par 2 ambassadeur.ices de « Creative Machines? » qui ont organisé ET participé à la jam eux-mêmes :

  • Jean-Michel Bihorel – Digital artist / Co-fondateur de l’école Creative Seeds
  • Jade Hautin – Directrice des productions – FrogBox

Intégrer les IAG dans nos métiers, 2/2 : développements & implémentations

Table ronde sur l’impact professionnel des IA Génératives dans l’écosystème de l’audio-visuel français et ses créateurs de solutions logicielles, à travers des cas d’usages en Jeu Vidéo, Animation et VFX :

Côté Jeu Vidéo :

  • Davy Chadwick – PDG et co-fondateur studio PopScreen Games
  • Marie Gérard – cheffe des ventes / co-fondatrice, société Scenario

Côté Cinéma, Animation et Effets Spéciaux :

  • Stéphane Donikian – PDG et co-fondateur, société Golaem
  • Benoît Maujean – Directeur de la recherche, Technicolor Group

Des outils et approches très différentes selon la taille des entreprises, leur agilité, leur marché et leur sensibilité aux problématiques de propriété des données.
De la part de B. Maujean, une réflexion sur les limitations des IAG actuelles face aux modes habituels de collaboration sur les projets, et sur leurs limites sémantiques.

Formation & IA Génératives : s’adapter à des disruptions en cascade

Table ronde d’acteurs de la formation dans l’audio-visuel en France, face aux IA Génératives :

  • Tatiana Maksimovic – Déléguée régionale AFDAS
  • Camille Campion – Co-fondateur, Ecole Creative Seeds
  • Simon Vanesse – Directeur général, Ecole ArtFX
  • Stéphane Chung – Responsable pédagogique Image Numérique, INA
  • Elisa Fromont – Professeur, Université de Rennes 1 / Chercheuse, IRISA

De la formation des ingénieurs à l’origine des modèles d’IA à celles des graphistes, en formations continues ou initiales, courtes ou longues, qu’est-ce que l’arrivée des IA Génératives dédiées à l’audio-visuel a changé ?
De simples mises à jour en université à des expérimentations variées en écoles et organismes de formation, issues d’une importante demande du public et des acteurs du domaine souvent portée au départ par « une angoisse » à laquelle répondre.

Société : défis brûlants sur tous les fronts – Prise de recul

Session de conclusion de cette première édition des Rencontres de ‘Creative Machines?’ en forme de prise de recul sur trois types d’enjeux, suivie d’une conclusion par Camille Campion, co-fondateur de l’école Creative Seeds, à l’origine de CM? et qui nous accueillait ce 15 avril 2024 :

  • Enjeux environnementaux :
    Cedric Lejeune – Co-fondater, Société Holli.
    Des obligations des entreprises à rendre compte de leurs (nombreux) impacts environnementaux malgré leur opacité, et des difficultés à les mesurer, par un spécialiste du domaine de cette discipline relativement jeune.
    Solutions immédiates : le « bon sens paysan » ?
  • Enjeux institutionnels :
    Anouk Deiller – Cheffe du service des industries techniques et de l’innovation, CNC.
    Témoin privilégiée de l’évolution des métiers du fait de l’arrivée de nouvelles technologies, A. Deiller présente la position et les actions du CNC autour de l’IA Générative et nous livre ses réflexions sur ce que semble impliquer son irruption, son côté systémique, mais aussi sur les stratégies et ambitions de ses créateurs américains où il pourrait être compliqué pour la France ou l’Europe de trouver une place industrielle.
    A attendre dans le futur : la continuation de la polarisation entre « Contenus » et « Œuvres » et leurs systèmes créatifs, industriels et économiques respectifs.
  • Enjeux sociologiques :
    Gwenaëlle Rot – Professeure de sociologie, Sociologue du travail, Sciences Po.
    Un regard final sur la journée des « Rencontres » vu de la sociologie du travail, entre autres sur les questions de l’automation, de l’hybridation, de la recomposition des métiers, de l’apprentissage, de la traçabilité, et de la mise à la marge des travailleurs et leur possibilités de « surveillance & contrôle » (A. Touraine) sur les systèmes d’IA, qui ne doivent pas faire oublier le côté fastidieux inévitable (et attractif ?) des créations audio-visuelles.

Laissez un commentaire

A Lire également