Accueil » Oculus Rift : attaque en justice et nouveau concurrent

Oculus Rift : attaque en justice et nouveau concurrent

ANTVR

Alors qu’il n’est pas encore finalisé, l’Oculus Rift doit déjà faire face à des attaques : un nouveau concurrent s’élance sur le marché, tandis qu’une poursuite judiciaire tombe sur la société Oculus VR.

– ZeniMax, entreprise qui possède le studio ID Software, avait déjà dénoncé publiquement ce qu’elle considérait comme un vol de technologies. Selon elle, John Carmack, en quittant ID Software (qu’il avait cofondée) pour entrer dans la société Oculus VR, en aurait profité pour emporter quelques secrets commerciaux, mais aussi du code informatique et des compétences liées à la réalité virtuelle.
Carmack s’était publiquement défendu sur Twitter. Oculus VR a également officiellement démenti toute activité illégale.

Le différent vient de franchir un pas, puisque Zenimax et ID Software ont déposé une plainte contre Oculus VR et son cofondateur Palmer Luckey. Après l’annonce de cette poursuite, Oculus VR a de nouveau réaffirmé sa bonne foi.

– Pendant ce temps, un nouveau projet de réalité virtuelle a été lancé sur Kickstarter. L’ANTVR Kit, développé en Chine, propose non seulement un casque, mais aussi un système de contrôleurs. Il sera compatible avec les PC, consoles et le système Android.
L’équipe a lancé une levée de fonds, et espère rassembler au moins 200 000 dollars d’ici un mois. Un but qui sera sant doute atteint, puisque 173 000 dollars ont déjà été récoltés.
Il faudra dépenser 300 dollars minimum pour un kit en version beta, avec une livraison prévue à l’automne.

A Lire également