Accueil » Arnaud Montebourg nommé ministre du Numérique (MAJ)

Arnaud Montebourg nommé ministre du Numérique (MAJ)

Fleur Pellerin
Ci-dessus : Fleur Pellerin, ex ministre déléguée des PME, de l’Innovation et de l’Economie Numérique, lors de Laval Virtual 2013.

Mise à jour – 18h : selon Le Monde, Fleur Pellerin prendra le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, ce qui excluerait donc un poste de secrétaire d’Etat à l’Economie Numérique.
Publication initiale le 2 avril à 15h50

Suite aux élections municipales et à l’arrivée de Manuel Valls au poste de premier ministre, le nouveau gouvernement français a été dévoilé en fin de matinée.

En ce qui concerne le Numérique, l’ancienne configuration était la suivante :
– Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif ;
– sous sa tutelle, Fleur Pellerin, ministre déléguée des PME, de l’Innovation et de l’Economie Numérique.

Avec le remaniement, Arnaud Montebourg devient ministre de l’Economie, du Redressement Productif et du Numérique. Un élargissement de ses fonctions qui écarte Fleur Pellerin : celle-ci perd son poste de ministre déléguée.
Pour autant, cela ne signifie pas forcément la fin de la participation de Fleur Pellerin au gouvernement : beaucoup pressentent son retour avec un poste de secrétaire d’État à l’Économie Numérique. Un poste moins important que celui de ministre déléguée, qui la placerait davantage encore sous la tutelle d’Arnaud Montebourg.
Sa nomination supposée ne sera pas confirmée avant la semaine qui vient.

A noter également, l’intitulé du ministère d’Arnaud Montebourg en fait le ministre « du Numérique » et non « de l’Economie Numérique » : il est possible d’y voir un élargissement du champ d’action du ministère. Un tel élargissement pourrait nécessiter de faire appel à des spécialistes pour épauler Arnaud Montebourg, ce qui irait dans le sens d’un retour de Fleur Pellerin.
Pour le moment, cette dernière n’a pas commenté le remaniement gouvernemental.

A Lire également