Accueil » Aides fiscales à Hollywood : un très bon investissement, selon un rapport

Aides fiscales à Hollywood : un très bon investissement, selon un rapport

La Southern California Association of Governments (SCAG) a dévoilé une étude qui ravive le débat sur les aides fiscales dans le milieu audiovisuel. Selon le document, le programme californien de 100 millions de dollars d’aides annuelles a engendré un retour sur investissement de pas moins de 11% sur ses trois premières années.
Mieux encore, le programme aurait aidé à générer 4,3 milliards de dollars d’activité économique, soutenu plus de 22 000 emplois et généré près de 250 millions de dollars en impôts.

La SCAG est une MPO, une organisation de planification métropolitaine affiliée au gouvernement fédéral.
Christine Cooper, du Los Angeles County Economic Development Corp., était l’auteure principale. Le LAEDC est une organisation privée à but non lucratif qui se donne pour but de favoriser l’attractivité et le développement économique de la région.

Les séries télévisées, selon le rapport, offriraient le meilleur retour sur investissement (19%).
Christine Cooper souligne par ailleurs l’absence d’un programme d’aides californien spécifiquement dédié aux effets visuels.

Ce rapport est publié un mois après le lancement d’un projet de loi destiné à étendre les aides fiscales (voir notre article sur le sujet), et va donc dans le sens du projet.

Comme l’indique le Los Angeles Times, le LAECD avait déjà dévoilé un rapport avec des conclusions similaires en 2011. Il avait fait l’objet de critiques : certains ont pointé du doigt le fait qu’il était commandé par la Motion Picture Association of America, groupe de lobbying des gros studios de cinéma, ce qui laissait planer des doutes sur l’objectivité du contenu.
En 2012, un rapport de l’UCLA avait donné des conclusions plus contrastées, affirmant que le système d’aides créait des emplois et avait « probablement » un effet bénéfique immédiat sur l’économie locale, mais que son impact avait été exagéré. En particulier, selon ce document, pour 1$ d’aides dépensées, les recettes fiscales liées étaient de l’ordre de 1,04$, un montant largement inférieur à celui avancé dans les deux rapports rédigés par le LAECD.

Via Variety, Los Angeles Times.
Le rapport complet est disponible en ligne sur le site de la LAEDC.

Californie

A Lire également