Accueil » Utiliser Blender comme outil de morphing

Utiliser Blender comme outil de morphing

François Grassard - Morphing

François « CoyHot » Grassard aime le morphing, mais ces derniers temps, le marché ne répond plus à son besoin : mort du logiciel « Elastic Reality », logiciels commerciaux pas assez satisfaisants à son goût, solutions libres (xmorph, gtkmorph) vieillissantes…

Il a alors cherché à utiliser Blender comme alternative. Voici le résultat, suivi des explications de François Grassard et du making-of vidéo :

Voici le screencast que j’ai lancé pendant mes recherches visant à utiliser Blender comme un outil de morphing. La manière dont fonctionne un logiciel de morphing est assez simple à comprendre. Il s’agit d’un mélange entre deux warping (déformation d’un image seule) et d’un fondu entre deux images.

Dans cette vidéo, j’utilise deux images mappées sur deux grilles hautement subdivisées, de même topolgie. J’utilise ensuite le formidable outil de sclupt de Blender afin de « remapper » (déformer) l’image source afin que celle-ci corresponde à celle de destination. J’enregistre les décalages de vertices comme des vecteurs dans un shape key. Je transfert ensuite dans l’image de destination, puis inverse les vecrteurs mouvements en passant le poids de cette shape à -1. De cette manière, je déforme la l’homme de destination afin que celui-ci se calle sur le la source … automatiquement.

Pour finir, je Keyframe chaque shape sur chaque grille, et réalise un fondu entre les deux images, en animant l’opacité du personnage de départ.

A Lire également