Accueil » Pixomondo : les freelances non payés, haussent le ton

Pixomondo : les freelances non payés, haussent le ton

Pixomondo

The Wrap a mis en ligne un article sur une vingtaine d’artistes freelance en colère contre Pixomondo. Le problème : des projets non payés.

Pixomondo a admis la situation : le CEO et fondateur Thilo Kuther évoque un « cashflow crunch », un manque de liquidités au début de l’année alors que le studio se trouvait entre deux longs-métrages.
Toujours selon The Wrap, Kuther indique « ce n’est pas quelque chose dont on est super fier, mais on travaille à clarifier la situation ». Il insiste sur le fait que Pixomondo compte bien payer les artistes jusqu’au dernier centime.
Il se défend également en soulignant que le processus a commencé et que certains artistes ont été en partie payés.

L’article cite également quelques artistes freelance avec qui The Wrap a été en contact. Leur frustration, compréhensible, est renforcée par les excuses données par la direction jusqu’ici : délais bancaires, problèmes de contrats, … Le studio leur a ensuite indiqué qu’une grosse somme d’argent allait débloquer la situation du studio en juin… Avant que cette affirmation ne soit décalée à juillet puis août.

Un freelance souligne qu’il aurait pu avoir l’intuition du problème plus tôt, ses premières factures ayant été rejetées pour des problèmes mineurs. Certains ont d’ailleurs préféré mettre fin prématurément à leur contrat.

Kuther insiste sur le fait que le studio n’est pas dans une situation financière insurmontable, et sur le fait que Pixomondo dispose de contrats pour les trois prochaines années.
Reste que tant que la situation n’est pas éclaircie, le studio risque d’avoir des difficultés à trouver de nouveaux artistes freelance.

A Lire également