Accueil » Nostalgie : retour sur les débuts d’Imagina le 22 janvier

Nostalgie : retour sur les débuts d’Imagina le 22 janvier

Histoire 3D

Le programme de recherche EsadLab/Hist3D organise le mardi 22 janvier de 14h à 18h30 une série de présentations autour des débuts d’Imagina, salon mythique qui a connu son heure de gloire dans les années 80 et 90, avant de chercher à évoluer vers des domaines plus spécialisés (systèmes d’information géographique, 3D et médical, etc).

Organisateurs du festival dans les années 80-90 seront présents, de même que des producteurs (Jacques Peyrache, PDG de XD productions, et Maurice Prost, PDG de Mikros Image depuis 1985).

Voici le programme détaillé ; les inscriptions (obligatoires, mais entrée gratuite) se font sur le site de l’ENSAD.
Lieu de l’évènement : Maison de la recherche de l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3, dans le 5ème arrondissement de Paris

Programme détaillé

Session 1 – 14h-16h

Les débuts d’Imagina

Gilbert Dutertre,  Ina/organisation d’Imagina de 1990 à 2000
Introduction 

L’implication de l’Ina dans l’organisation d’Imagina repose sur la culture et les compétences héritée de l’ORTF et plus précisément du service de la recherche dirigé par Pierre Schaeffer.
Plusieurs programmes ont complété cette action dans le but de développer le savoir faire français :
– Recherche technologique pour le développement d’outils pour le dessin animé par ordinateur (Psyché, Toon Box, DAN) et pour la création 3D qui engendrera le logiciel Explore de TDI
– Plan Recherche Image afin de financer le surcoût de l’utilisation des images de synthèse
Gilbert Dutertre reviendra sur ce contexte.


Joëlle Chaussemier, Ina/organisation d’Imagina de 1982 à 1984
Imagina : à la découverte de l’image de synthèse.

A l’aube des révolutions en instance de bouleverser radicalement le monde de la télévision et du cinéma au travers, entre autres, de la création d’images par ordinateur, le département de la recherche prospective de l’Ina s’est associé au Festival de Télévision de Monte-Carlo pour développer un cycle de trois journées de réflexion sur le sujet. Joëlle Chaussemier, ayant participé à l’organisation des trois premières éditions, reviendra sur ces années touchant un groupe très spécialisé de chercheurs et de passionnés portant des espoirs extrêmement prometteurs, mais totalement inconnus.


Yves Louchez, INA/coordinateur général d’Imagina de 1986 à 1997
Imagina : des pionniers à l’apogée.

Après les premières années, le Forum International des Nouvelles Images devient un rendez vous attendu de la petite communauté s’étant passionné pour la création d’images par ordinateur. Cette technique se développe extrêmement rapidement. Les utilisations, les structures et les personnes s’y investissant se multiplient et attendent que le rendez vous annuel puisse se développer en un espace d’expertise et en une véritable vitrine internationale.
Yves Louchez va revenir sur le développement d’Imagina avec la partie festival, le Prix Pixel-INA, avec l’exposition industrielle, avec la mise en place du réseau national et international… jusqu’à accueillir plus de 6 000 professionnels en 1996.


Jean L’Herbon de Lussats (sous réserve), Festival International de télévision de Monte-Carlo/organisation d’Imagina de 1982 à 1992
Imagina : à la découverte de l’image de synthèse.

Le Festival International de Télévision de Monte-Carlo a souhaité apporter à son public une réflexion concernant les révolutions bouleversant le monde de la télévision, à la fois à propos des modes de transmission avec le câble et le satellite, de l’économie avec le développement de chaines privées et l’avènement d’un marché mondialisé, des usages avec l’arrivée de l’enregistrement individuel et de la télécommande, et des outils de production avec l’émergence et la généralisation de
l’utilisation des techniques informatiques.
Jean de Lussats reviendra sur son parcours qui l’a conduit dans cette aventure passionnante en développant au sein du Festival International de Monte-Carlo l’organisation d’Imagina.


Session 2 – 16h30-18h30

Parcours de producteurs 

Jacques Peyrache, PDG de XD productions
Son parcours depuis Pixifoly au début des années 80

 Jacques Peyrache a consacré toute sa carrière à l’image numérique. Dès 1982, il travaille sur l’animation en 2D et 3D dans le pôle recherche de TF1, avant de fonder Pixibox où il invente le système Pegs. En 1984 il utilise le simulateur de vol de Thomson pour le « baptême de l’image » de Pixifoly, dont il fabrique lui-même le générique en 3D avec Control Data (synthavision). L’émission est diffusée sur TF1 chaque mercredi après-midi. En 1996, il rejoint Medialab et se lance dans la 3D animée en temps réel. Il y conçoit notamment le personnage Donkey Kong pour animer les émissions jeunesse sur France2 et Bill du « Big deal ». En 1998 il crée XD Productions ou il a initié un programme de recherches sur la reconstruction dense d’acteurs réels et sur la capture de mouvements live one line.


Maurice Prost, PDG de Mikros Image depuis 1985
Histoire de Mikros Image

Mikros Image a été fondée en 1985 à la suite du rachat de Computer Video Film par le groupe Mikros. Dès cette date Maurice Prost en a assuré la direction, il en est encore aujourd’hui Président-directeur général..
Société pionnière dans la création d’effets visuels pour le cinéma et la publicité, Mikros couvre tous les domaines de la post-production : publicité, cinéma, TV, clips, jeux vidéo et communication institutionnelle. Depuis ses débuts elle a eu une politique de soutien à de nombreux projets artistiques : Marc Caro, Alain Escalle, Peter Greenaway, Eve Ramboz,… jusqu’à H5 et Logorama tout récemment.

A Lire également