Accueil » Mars Needs Moms : un gouffre financier

Mars Needs Moms : un gouffre financier

Mars Needs Moms

 

Mars Needs Moms, le dernier film du studio ImageMovers Digital avant sa fermeture, est un désastre financier. En salles depuis une semaine aux USA, il a rapporté moins de 7 millions de dollars, alors que son budget (rien que pour la production, sans communication) avoisine les 150 millions. 12ème pire ouverture de tous les temps, Mars Needs Moms avait pourtant été largement diffusé, avec plus de 3000 salles.
On pourrait espérer que l’étranger permette de rentabiliser le film, mais au vu des 2,1 millions récoltés dans les 14 autres pays qui l’ont déjà lancé, on peut rester sceptique sur les chances de voir un jour Mars Needs Moms être rentable.

 

 

Hollywood Reporter revient sur les causes de cet échec : tout d’abord, c’est le film lui-même qui est pointé du doigt, les techniques d’animation et le rendu ayant sans douté fait sombrer l’ensemble dans l’uncanny valley. Autre raison évoquée, le titre : la référence aux mères aurait fait fuir les garçons, qui seraient plutôt allés voir Battle : Los Angeles. Ce qui n’explique pas pourquoi les filles ont elles aussi boudé la sortie…

 

Au final, on sait surtout que Disney est au courant depuis les premières projections-test que quelque chose n’allait pas, mais il était trop tard pour faire machine arrière. Le studio espérait sans doute pouvoir éviter l’échec total, et récupérer en partie sa mise, voire arriver à la rentabilité.

 

Les réactions du côté des studios sont amères : Chuck Viane, président de la distribution mondiale chez Disney, à d’ailleurs déclaré qu’il était :

déçu pour les personnes qui ont participé à la réalisation. Ils ont investi au moins deux ans de leur vie dans un film génial que les gens n’iront pas voir.

 

Au-delà de ce film en particulier, les différentes productions d’ImageMovers, qui n’ont finalement pas connu autant de gloire que les films de Pixar ou Dreamworks, peuvent laisser supposer une chose : les personnages animés et rendus de façon réaliste risquent de se faire plus rares dans le cinéma d’animation, ces prochaines années. En attendant, peut-être, que la technique soit prête…
D’ici là, on peut affirmer sans trop de risque que les rendus stylisés façon Pixar resteront en tête du box-office.

 

Mars needs moms

A Lire également