Accueil » RayFire 1.55 pour 3ds Max : click & destroy !

RayFire 1.55 pour 3ds Max : click & destroy !

RayFire Studios annonce la sortie de RayFire 1.55, la nouvelle version de son plug-in de destruction compatible avec 3ds max 2009, 2010 et 2011.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, RayFire est entièrement dédié aux explosions, destructions, débris, fragmentations, … Bref, si vous avez l’âme d’un Roland Emmerich, l’outil est fait pour vous !

Voici d’ailleurs la démoreel 2010 du plug-in, avec de nombreux exemples et extraits (en particulier, de cinématiques du studio Blur), dont le seul défaut est de ne pas être en HD :

 

 

Pour revenir à la version 1.55, voici la liste des nouveauté, avec des vidéos pour les plus importants :

– RayFire Fragmenter modifier, avec support x64 et multicore. La fragmentation est 100 fois plus rapide qu’avec une méthode plus ancienne à base de max scripts.

– Propriétés de fragmentation customisées pour différents niveaux de profondeur :

 

– Fragmentation secondaire : la fragmentation d’objets déjà éclatés prend en compte le premier shéma de fragmentation, pour des résultats plus naturels.

 

– Nouveau type de fragmentation Voronoi Irregular, qui crée des patterns de craquelures plus naturels que le type Uniform.

 

– Nouveau type de fragmentation Voronoi Wood, qui crée des fragments de bois plus propres, convexes et censés être plus à même d’être utilisés avec PhysX.
– Nouveau type de fragmentation Voronoi by Thickness : fragmente les objets en prenant en compte leur épaisseur, pour créer plus de débris dans les zones moins épaisses.
– Nouveau type de fragmentation Brick.

 

– Nouveau type de fragmentation By Elements.
– Propriétés de l’interface customisées pour chaque type de fragmentation :

 

– Propriété Time Delay pour la démolition interactive ; permet d’éviter que les fragments du premier niveau de démolition ne puissent être à nouveau démolis immédiatement :

 

 

Pour plus d’informations, on se reportera au site officiel ; une démo de la 1.55 est disponible, et le portfolio est assez parlant sur les possibilités. Deux exemples récents et assez parlants sont la cinématique Wow Cataclysm de Blizzard, et un spot pour Silestone par Alex Roman :

 

 

A Lire également