Accueil » Autodesk s'associe avec Lightstorm Entertainment et Weta sur la production virtuelle

Autodesk s'associe avec Lightstorm Entertainment et Weta sur la production virtuelle

Autodesk

Autodesk annonce une association avec Lightstorm Entertainment et Weta Digital, dans le but de développer de nouveaux outils de production vituelle. Les deux partenaires avaient notamment travaillé sur Avatar ; les développements issus de l’association seront d’ailleurs utilisés pour les prochains volets de la saga de James Cameron.
Voici le communiqué complet :

Autodesk, Lightstorm Entertainment et Weta Digital, ensemble pour révolutionner la production virtuelle

 

 

 

Des spécialistes de la production virtuelle s’associent pour développer la prochaine mouture de la technologie initiée par le film « Avatar » de James Cameron.

 

Paris, 31 août 2012, SIGGRAPH 2012 — Autodesk (NADSAQ: ADSK) s’est associé à Lightstorm Entertainment et Weta Digital afin de développer la prochaine génération de technologie de production virtuelle à destination de l’industrie du cinéma.

 

 

Lightstorm Entertainment est la société de production de James Cameron, à qui l’on doit notamment la sensation du Box Office 2009, « Avatar ». Weta Digital, l’une des meilleures sociétés au monde spécialisée dans les effets spéciaux, a quant à elle la réputation de repousser les limites des effets visuels et des images numériques, grâce notamment à ses travaux sur des films comme « Avatar », « La planète des singes : les origines », les aventures de Tintin et bien d’autres encore.

 

 

Les trois partenaires ont ainsi collaboré  afin d’enrichir les technologies et les workflows de production virtuelle développés à l’origine pour « Avatar ». Plusieurs outils et améliorations, issus de ce partenariat, ont été intégrés à certains produits composant les dernières solutions Autodesk (Autodesk Entertainment Creation Suites). Celles-ci, ainsi que des développements qui naitront de ce partenariat, seront également utilisés pour la production des épisodes « d’Avatar ».

 

 

« La création d’un pipeline de production virtuelle pour Avatar était un processus novateur qui nous a permis de toucher du doigt le champ des possibles. Avec Autodesk et Weta Digital, nous avons exploité ses connaissances accumulées lors de cette première expérience, pour au final définir un processus idéal, puis développer la technologie adéquate pour fluidifier nos workflows. Grâce à ce nouveau pipeline, pour les prochains épisodes « d’Avatar », je pourrai consacrer davantage d’énergie sur la partie créative du processus, et exploiter plus en profondeur ce qui possible avec la production virtuelle», affirme James Cameron.

 

 

La production virtuelle nécessite d’adosser l’ensemble des processus de création du film à de puissants outils numériques. Cela permet par exemple au réalisateur ainsi qu’aux autres créatifs présents d’avoir un aperçu global de leurs ressources dans un environnement interactif, et ce, en plein tournage. Une façon pour eux d’accélérer leur prise de décision – en résultent alors une amélioration du processus de création et une optimisation de la productivité. Ce processus interactif et non linéaire porte sur la construction de monde numérique, le développement de personnages ainsi que leur prévisualisation, jusqu’à la capture de performances, la cinématographie virtuelle et l’ensemble des tâches qui mènent jusqu’au rendu final. Initié par James Cameron pour « Avatar », ce processus a depuis été choisi par des réalisateurs de renommée, tels que Steven Spielberg et Peter Jackson.

 

 

Pour développer cette technologie de production virtuelle de nouvelle génération, Weta Digital a créé d’étroites synergies entre Autodesk et ses équipes de développement. En charge des effets visuels sur « Avatar », « Les aventures de Tintin », et sur le prochain « Le Hobbit : un voyage inattendu » (« The Hobbit: An Unexpected Journey »), Weta Digital s’est forgé une solide expertise dans la production virtuelle.

 

 

« Une fois Avatar terminé, nous avions une vision claire des développements à réaliser pour rendre le processus plus créatif et plus efficace. Nous  savions qu’en alignant l’ensemble du pipeline numérique sur les méthodes traditionnelles de tournage, nous pourrions offrir aux réalisateurs, comme Jim, des moyens novateurs pour faire leurs films. Lorsque, comme nous, vous explorez de nouveaux territoires comme ceux avec Avatar, il est inestimable de s’entourer d’un partenaire comme Autodesk dont les outils constituent la plate-forme et le standard de l’industrie », commente Joe Letteri, senior digital effects supervisor, chez Weta Digital.

 

 

« Lightstorm et Weta Digital étaient à l’origine des films les plus époustouflants d’un point de vue visuel de ces 10 dernières années. En rapprochant leur compétence et leur expérience de notre propre expertise, nous faisons bénéficier à nos clients, via nos outils, des grands projets et de développements initiés par l’industrie du cinéma et des effets visuels », affirme Carl Bass, CEO d’Autodesk.

 

Intégrées à Entertainment Creation Suites 2013, les nouvelles fonctions liées à la production virtuelle permettront aux studios de toute taille de bénéficier de ces processus révolutionnaires de création de films. Les outils, que l’on trouve dans Autodesk MotionBuilder et Autodesk Maya, contribueront à améliorer les performances, le workflow et la fidélité d’image.

 

 

MotionBuilder peut désormais charger, sauvegarder et fusionner des fichiers plus rapidement et est plus intégré au workflow Editorial. La capture de mouvements et de données en temps réel peut être enregistrée sur disque depuis l’éditeur non linéaire de l’application, permettant ainsi au réalisateur d’enregistrer plusieurs prises en séquence rapide ; aux acteurs de jouer leur scène sans être interrompu ; et enfin à l’équipe technique de travailler immédiatement avec Editorial pour créer et peaufiner les prises. De plus, l’application propose désormais un support de la sortie vidéo HD SDI, qui permet d’intégrer MotionBuilder aux systèmes de diffusion vidéo, conçus pour éviter la latence des images.  Ce système offre aux créatifs ainsi qu’aux cadreurs un retour en temps réel plus précis sur leurs travaux.

 

Pour en savoir plus, rendez vous sur l’espace dédiée à la production virtuelle d’Autodesk sur AREA, la communauté dédiée aux divertissements numériques et à l’image numérique (« digital entertainment and visualization ») d’Autodesk.ualization ») d’Autodesk.

Lightstorm Entertainment et Weta Digital

A Lire également