Accueil » Sony s'oriente vers le cloud gaming et rachète Gaikai

Sony s'oriente vers le cloud gaming et rachète Gaikai

La rumeur avait agité l’E3, mais n’avait pas été confirmée : c’est désormais officiel, Sony est bien décidé à ne pas manquer le virage du cloud gaming et annonce le rachat de Gaikai. Le montant de la transaction s’élève à 380 millions de dollars, un peu plus de 300 millions d’euros.

Comme OnLive ou PlayCast, Gaikai permet de jouer dans le cloud : les jeux ne sont pas installés localement, mais tournent sur les serveurs de la société. Les joueurs peuvent donc, avec une connexion internet solide, jouer sur n’importe quel écran. La société Gaikai dispose de 24 centre de serveurs répartis dans le monde, de façon à assurer un temps de latence minimal.
Ce marché pourrait avoir un impact dramatique sur les ventes de consoles, puisque le système rend inutile pour le joueur la possession d’un système matériel musclé (gestion 3D, lecteur de DVD, etc). A terme, c’est l’existence même des consoles de salon qui est remise en cause.

Reste maintenant à savoir la stratégie qu’adoptera Sony : l’entreprise pourrait par exemple décider d’intégrer Gaikai dans sa nouvelle génération de consoles, offrant ainsi la possibilité de jouer à la fois en local et dans le cloud. On sait en tous cas que Sony avait indiqué en avril vouloir tout miser sur le multi-écrans : on peut donc penser que Gaikai sera proposé à la fois sur consoles et sur TV connectées, mais aussi sur plateformes mobiles (l’arrivée de la 4G permettant des débits suffisants).

Gaikai

A Lire également