Accueil » i.materialise : impression 3D en titane

i.materialise : impression 3D en titane

i.materialise

 

Le site d’impression 3D i.materialise vient d’annoncer l’ajout d’un nouveau matériau à la liste qu’ils proposent : le titane ! Le gros avantage de ce type de matériau est bien évidemment la solidité, largement supérieure aux objets dont la finition offre un toucher proche du plâtre.

 

i.materialise

 

Evidemment, le procédé est légèrement différent de celui employé pour la création d’objets 3D plus « classiques ». Concrètement, la base reste une poudre (de titane), mais l’agglomération se fait par frittage : un laser vient chauffer la poudre à une témpérature inférieure à celle de fusion ; les grains se soudent sans pour autant former une soupe de titane… Le gros avantage de cette méthode est que le changement de volume du matériau est moins important que s’il y avait fusion : on a un meilleur contrôler sur les dimensions et la précision de l’objet final.

En pratique, i.materialise annonce une précision de l’ordre de +/- 50 µm ; les parois de l’objet doivent avoir une épaisseur minimale de 0,2 mm pour assurer une solidité suffisante. A titre de référence, pour des matérieux classiques l’épaisseur minimale est plutôt de l’ordre de 1mm, voire plus.

 

Pour plus d’informations, on consultera l’annonce sur le site de i.materialise, et l’article sur les données techniques à connaître (règles à suivre, caractérstiques du matériau fini).

 

I.materialise n’est pas le premier imprimeur à proposer le métal, Shapeways ayant par exemple intégré cette possibilité depuis un certain temps.

 

i.materialise

A Lire également