Accueil » NVIDIA : la GPU Technology Conference 2012 en bref

NVIDIA : la GPU Technology Conference 2012 en bref

La GTC 2012 (GPU Technology Conference) vient de prendre fin, et cette année encore NVIDIA a multiplié annonces et démonstrations. Voici donc un petit bilan des informations les plus notables.
Notez au passage que la keynote de NVIDIA est disponible dans son intégralité sur Youtube ; vous trouverez ci-dessous certains extraits de cette keynote.

Pour ceux qui voudraient aller directement à l’essentiel, NVIDIA a mis en ligne une vidéo résumant la conférence en 2 minutes 30 :

– Bien évidemment, la nouvelle architecture Kepler a eu droit aux honneurs, de même que la GeForce GTX 690 qui repose sur cette nouvelle approche. A ne pas manquer dans la présentation vidéo, vers 4 minutes 17 : des objets transparents brisés en temps réel avec réfraction. A 7 minutes 27, du raytracing temps réel… Puis de l’ajout d’eau dans la scène, toujours en temps réel.

– Annonce phare de cette édition, le GeForce GRID. Sous ce nom se cache rien de moins qu’une solution de rendu déporte de jeux vidéo dans le cloud, le tout reposant évidemment sur la puissance de calcul des cartes NVIDIA, sous la forme de cartes en architecture Kepler, avec gravure en 28nm.
Dans les faits, le moteur d’encodage vidéo NVEnc permet aux puces de faire le rendu, de capturer et d’encoder la vidéo directement, sans jamais sortir du GPU. Ce n’est qu’ensuite que la vidéo rejoindra le flux H.264 en ligne.

Avec son système, NVIDIA compte faire baisser les temps de latence : d’une moyenne de l’ordre de 290ms avec la première génération de systèmes dans le cloud, la latence pourrait fondre jusqu’à 161ms, soit, selon NVIDIA, le temps de latence déjà présent sur une console reliée à un téléviseur. Sans doute pas encore suffisant pour les gamers accros aux FPS demandant des réactions immédiates, mais un net progrès.

Chaque serveur de jeu disposera de 4 GPUs, et NVIDIA annonce déjà des partenariats avec des téléviseurs connectés LG.
Gakai, service déjà axé sur le jeu avec rendu déporté, devrait de son côté migrer sur la solution de NVIDIA via une offre dédiée, Gaikai power by GeForce GRID.

Ci-dessous, la présentation vidéo du système lors de la conférence :

– Et les entreprises, demanderez-vous ? Pas de panique, elles aussi ont droit à leur solution dans le cloud : la plateforme VGX leur est entièrement dédiée, et a pour but de simplifier l’informatique à distance via la virtualisation, qui permettra par exemple de travailler sur tablette tout en ayant à distance la puissance d’une station de travail classique.

– Le constructeur a par ailleurs dévoilé une nouvelle famille de GPU Tesla reposant sur l’architecture Kepler, destinée au calcul scientifique ou de haute performance : les GPU Tesla K10 et K20. Nous vous invitons à lire le communiqué (en français) pour plus de détails.

Ci-dessous, vous retrouverez la présentation de l’architecture Kepler, suivie de démonstrations impliquant K10 et K20 : les amateurs d’astronomie et de particules seront ravis !

– Grady Cofer d’ILM est intervenu sur l’apport de Kepler pour les VFX : démos et editing en temps réel.

– Enfin, d’autres articles méritent le détour : la conception d’applications qui sauront tirer parti des supercalculateurs de demain, et la vision du CEO de NVIDIA sur l’avenir : mobilité, cloud computing, opportunités pour les startups.

A Lire également