Accueil » Technicolor rachète une partie de Quinta

Technicolor rachète une partie de Quinta

Technicolor

Nouveau rebondissement dans l’affaire du redressement judiciaire du groupe Quinta, maison mère de LTC, Duran Duboi ou encore encore Scanlab : ce vendredi, le tribunal de commerce de Nanterre a choisi l’offre de reprise de Technicolor.
Le groupe français (à ne pas confondre avec son homonyme américain) anciennement appelé Thomson, est spécialisé dans l’électronique et les services au service des professionnels des médias.

Technicolor n’a toutefois pas racheté l’intégralité du groupe : seules les activités liés au son (Auditoriums de Joinville, SIS) et Scanlab (gestion de rushes argentiques et numériques, restauration de films) sont concernées. Trente-quatre employés seront conservés par Technicolor.

Le 30 janvier, Duran sera à son tour fixé sur son sort par le tribunal : Technicolor a également déposé un dossier de reprise, qui prévoit de conserver 20 postes. En supposant que cette offre soit validée, Technicolor permettrait ainsi de sauver 70% des emplois des entreprises concernées.
Du côté de LTC, spécialiste du photochimique et donc de la pellicule argentique, le jugement du tribunal sonne comme un coup d’arrêt : les 115 employés seront tous licenciés.

Avec ces rachats, Technicolor tente sans aucun doute de prolonger son vaste plan de restructuration interne visant à recentrer son activité et à s’adapter à la chute inexorable de l’argentique. Le groupe a ainsi licencié 600 personnes en 2010.
Un studio de doublage est lancé en parallèle de ces rachats, en région parisienne. Michel Vaquin, président d’Entertainment Services France (la filliale industries techniques de Technicolor), a par ailleurs indiqué au Figaro l’existence d’un projet de lancement de studio d’animation, de la même envergure que celui déjà implanté outre-Manche par le groupe.

Ci-dessous, ancienne organisation du groupe Quinta, avant son redressement.
Quinta

Du côté financier, Le Figaro indique que Technicolor débourse 800 000€ pour la reprise, sachant que 3 millions seraient prévus pour recapitaliser et investir dans ces nouvelles filliales. 1,5 million supplémentaire serait à fournir, en cas de validation du rachat de Duran.

Notons enfin que la bourse semble avoir apprécié la manoeuvre de Technicolor, dont le titre a grimpé de presque 30% en une semaine, et 8,6% sur la seule journée de vendredi.

Sources :
Le Figaro
Les Echos
Boursier.com

A Lire également