Accueil » Purl : une pelote de laine tente de s’intégrer dans un court Pixar SparkShorts

Purl : une pelote de laine tente de s’intégrer dans un court Pixar SparkShorts

Purl

Pixar l’avait promis début janvier : les courts-métrages de son programme SparkShorts allaient bientôt arriver en ligne.
Le studio dévoile donc Purl, un de ces projets expérimentaux créés en 6 mois avec un budget réduit mais une grande liberté créative.

Réalisé par Kristen Lester et produit par Gillian Libbert-Duncan, Purl met en scène une petite pelote de laine très enthousiaste, qui vient d’être recrutée dans une entreprise. Son intégration va toutefois s’avérer plus complexe que prévue, étant la seule pelote de la société…

Au travers d’une métaphore filée tout au long du court, Purl évoque évidemment la question du genre, et de la difficulté pour les femmes de travailler dans des milieux très masculins.
Kristen Lester précise dans une petite interview visible plus bas qu’elle s’est appuyée sur sa propre expérience dans l’animation : lors de son premier recrutement, elle était la seule femme du studio, ce qui l’a conduite à tenter de se fondre dans la masse pour être acceptée.

Outre cette thématique forte (d’autant plus chez Pixar), on notera l’emploi d’un style graphique atypique. Alors que les employés masculins sont représentés de façon assez classique, la nouvelle venue est une pelote de laine dont l’animation saccadée évoque la stop-motion. La passion du personnage pour le tricot se retrouve jusque dans ses outils de travail et objets décoratifs. Comme l’explique Kristen Lester plus bas, la laine sert le propos du film, puisque c’est un matériau qui peut changer de forme.

A Lire également