Accueil » Suivi du regard en VR : casque chez Samsung, rachat chez Apple

Suivi du regard en VR : casque chez Samsung, rachat chez Apple

ExynosVR III

Très attendu par les développeurs et les utilisateurs, le suivi du regard au sein des casques de réalité virtuelle a un gros potentiel.
D’une part, de nouvelles interactions sont possibles : navigation intuitive dans un menu, contrôles naturels dans des jeux. D’autre part, le suivi offre la possibilité d’accélérer le rendu 3D en abaissant la qualité de l’affichage loin de la zone regardée par le porteur du casque. Une technique connue sous le nom de rendu fovéal (foveated rendering en anglais).

Nous avions pu tester ce type de technologie en 2016 lors du salon Laval Virtual (voir notre compte-rendu). La société SMI (SensoMotoric Instruments) nous avait notamment présenté une intégration dans un casque Samsung Gear VR avec un système de diodes infrarouges pour éclairer les yeux, deux caméras et deux miroirs semi-réfléchissants entre la lentille et l’écran pour capter l’orientation de la pupille. Le résultat était très convaincant, léger, mais encore onéreux et réservé à des usages industriels.

La situation va néanmoins rapidement évoluer, avec deux annonces :

– Samsung a annoncé le casque Exynos VR III. Contrairement au Gear VR, ils est doté de sa propre puissance de calcul.
Le produit devrait proposer une résolution 4K en 75 images par seconde, Dual WQHD+ en 90 images par seconde. Côté puissance l’engin est doté d’un processeur graphique ARM Mali G71 MP20 et d’un processeur M2 Dual 2,5GHz.
Mais surtout, ce casque devrait gérer le suivi du regard, via une technologie développée par Visual Camp.
A noter : le communiqué de Visual Camp évoque également tracking des mains (probablement grâce aux caméras et capteurs visibles en bas du casque sur la photo ci-dessus), reconnaissance vocale et même détection des expressions du visage.
Pour le moment, ce produit n’a ni date de lancement, ni tarif.

– Seconde annonce : Apple a discrètement racheté SMI, que nous évoquions plus haut. Le groupe a confirmé la nouvelle, sans préciser l’objectif du rachat. Il faut donc rester prudent : Apple pourrait effectivement utiliser ces technologies dans une solution re réalité augmentée ou réalité virtuelle, mais on imagine d’autres usages possibles : authentification des utilisateurs, automobile, etc. Tom Emrich en propose un bon résumé sur Medium.

SMI
Ci-dessus : des lunettes SMI, lors du salon Laval Virtual 2016.
Ci-dessus : une démonstration de la technologie SMI.

A Lire également