Accueil » PIDS 2017 : rencontre avec Sue Lyster d’ILM London

PIDS 2017 : rencontre avec Sue Lyster d’ILM London

Sue Lyster

Comme chaque année, le Paris Images Digital Summit a reçu des invités de marque. Pour son édition 2017, l’évènement nous a notamment proposé une conférence en compagnie de Sue Lyster, Director of Studio Operations chez ILM London. L’occasion de revenir sur le parcours atypique de celle qui a joué un rôle clé dans l’implantation à Londres d’ILM.

Parcours professionnel

Sue Lyster a étudié l’économie et l’histoire de l’économie à l’université de Warwick ; d’abord intéressée par la comptabilité, elle sera poussée par un de ses enseignants à choisir une autre voie. Elle s’engagera alors dans la production chez Richard Purdum Productions puis chez Hibbert Ralph Animation.

En 2004, elle rejoint Framestore à Londres, au poste de Manager CG puis Directrice des Productions. Un studio qu’elle a particulièrement apprécié : elle nous a confié y avoir appris le sens du travail, le management, la résolution de problèmes ou encore la capacité à garder son calme. Elle évoque encore aujourd’hui avec nostalgie cette entreprise qu’elle a quitté en 2014, au moment même où elle prenait son envol avec Gravity.

ILM London : mise en place d’un studio complet

Lorsqu’on lui a offert un poste chez ILM, Sue Lyster a tout d’abord refusé… Au grand désespoir de son mari, fan de la licence Star Wars. Ce n’est qu’après réflexion qu’elle finira par accepter, considérant qu’elle avait « besoin d’une nouvelle aventure » dans sa carrière et qu’il s’agissait d’une occasion unique.
Sue Lyster devint donc finalement la 6ème employée d’ILM Londres, avec comme premier projet le film Avengers et l’animation de son Hulk. Il fallut donc mettre en place très rapidement une équipe complète… Mais aussi trouver un lieu pour les installer !

Le recrutement ne fut pas difficile pour les juniors ou artistes de niveau moyen : le fait qu’ILM London allait travailler sur Star Wars attirait énormément de monde. En revanche, il fut plus difficile de trouver les seniors, pour lesquels le simple nom d’un film ne suffit pas forcément. Sue Lyster nous a confirmé qu’elle et ses collègues, qui venaient de différents studios, ont débauché du personnel dans leurs anciennes entreprises.

Au quotidien, Sue Lyster enchaîne désormais les réunions, qui occupent la quasi totalité de son agenda. Un travail éreintant mais qui lui plaît manifestement, au vu de la façon dont elle en parle.

Sue Lyster

ILM London : quelles spécificités ?

Interrogée sur les points forts de la branche londonienne d’ILM, Sue Lyster a mis en avant le fait que le studio n’a pas de spécialisation, et est aussi généraliste que le siège historique en Californie. Ceci étant dit, ILM London a été pionnier dans les évolutions d’ILM en matière de FX, avec l’utilisation de Houdini alors qu’ILM s’appuie historiquement sur d’autres outils, comme le framework Zeno.
ILM London dispose également de solides capacités en animation, mais ce point est en partie liée au management : Sue Lyster a conservé de Framestore un amour de l’animation, et d’autres dirigeants du studio ont cette même vision. Ils ont donc tendance, sur un projet donné, à vouloir récupérer des séquences riches en animation.

Quelles qualités pour travailler chez ILM ?

Interrogée sur les qualités qu’elle recherchait auprès d’employés potentiels, Sue Lyster a proposé une réponse qui en surprendra sans doute certains. Elle considère que les compétences techniques/artistiques sont un présupposé pour toute personne qui postule, et ne sont pas le point qui différencie les candidats.
En revanche, elle considère que les « soft skills » sont primordiales : les effets visuels sont un « sport d’équipe », et elle recherche donc des personnes ayant de solides qualités humaines.
Si vous savez laisser votre ego à la porte, être à l’heure et accepter les critiques, vous aurez donc toutes vos chances.

Elle nous a d’ailleurs indiqué qu’ILM recrute. Si le studio compte environ 380 personnes à l’heure actuelle, un nouveau bâtiment va permettre d’étoffer l’équipe pour les futurs projets : Transformers 5, Jurassic World 2, le prochain film de Steven Spielberg… Autant de films qui occuperont Sue Lyster et son équipe dans les mois à venir.

A Lire également