Accueil » Nostalgie : Steve Johnson dévoile les coulisses des practical FX

Nostalgie : Steve Johnson dévoile les coulisses des practical FX

Suite à l’article sur la fermeture de Kerner Optical, publié hier, le membre du forum Fuzzy Chromatics nous a suggéré de jeter un oeil à la chaîne Youtube de Steve Johnson… Une magnifique trouvaille, qui vient donc prolonger notre nouvelle série récurrente sur le passé de la 2D/3D, entamée avec la main d’Ed Catmull

Steve Johnson, c’est avant tout un des visionnaires des practical FX, autrement dit les effets à l’ancienne, sans 3D, à base de maquettes, monstres en latex et systèmes robotisés… Tout un univers qui a forgé la culture visuelle d’une bonne partie des artistes actuels.
Avec toute l’équipe de son studio XFX/Edge Fx, il a participé durant 30 ans à de nombreux films et séries pour donner vie à des aliens, monstres et créatures en tous genres.
Predator, Abyss, Greystoke, Videodrome, Les Dents de la Mer, L’homme bicentenaire, Blade 2, Necronomicon, La Mutante, SpiderMan 2, … Vous avez forcément croisé son travail.

Depuis peu, il s’est retiré du milieu, mais conserve un trésor de guerre inestimable : des milliers d’heures de vidéo de coulisses, des photos, des archives de designs… Un contenu astronomique sur les 200 films environ auxquels il a participé. Bien souvent, ses trésors sont inédits.

Alors, il a décidé de les partager. De mettre en ligne des petites pépites, des essais de créatures, des anecdotes… Mais laissons-le plutôt expliquer tout cela lui-même :

Et voici un exemple de vidéo de sa chaîne, un test de maquillage pour I Am Legend (Je Suis Une légende) :

Pour ceux qui veulent en voir encore plus, rendez-vous sur la chaîne Youtube, régulièrement mise à jour.
Autre solution, les DVDs de making-of que Johnson a commencé à mettre en place. Plus de vidéos, pour un prix loin d’être exorbitant (de l’ordre de 10 à 15$ en précommande, 25$ ensuite). Plus original, des concept-arts et props originaux sont aussi proposés sur Ebay. Evidemment, il ne s’agit pas de dilapider le trésor de Johnson : chaque artwork ou photo originale sera dupliquée sous forme numérique pour qu’il en conserve une copie.

Au-delà de leur intérêt en tant que témoignage d’un pan des effets visuels qui tend à disparaître, remplacé peu à peu par la 3D, ces vidéos nous interpellent sur la nécessité de préserver et archiver le patrimoine actuel.
Car les artistes, chercheurs, étudiants, dirigeants de studios, programmeurs, éditeurs de logiciels que vous êtes sont en train de créer un nouveau pan de l’histoire, consciemment ou non. C’est d’ailleurs ce qui ressortait de la journée sur l’histoire de la 3D française de juin dernier : une bonne partie des pionniers n’avaient pas idée, à l’époque, de l’influence considérable qu’ils auraient sur l’infographie actuelle.

N’oubliez pas, donc : archivez, conservez, gardez des traces. Si vous pouvez parler de vos projets dès à présent, n’hésitez pas à faire des making-of, publiés sur 3DVF ou ailleurs. Et si différentes raisons font que les coulisses de votre travail sont trop sensibles pour être montrées actuellement, si vous ne pouvez pas diffuser publiquement les images de coulisses et techniques utilisées, ce n’est pas une raison pour tout jeter. Dans 1, 5, 10, 20 ans, lorsque vous le pourrez, ce contenu sera toujours aussi intéressant.

Voici pour finir une démoreel d’EdgeFx, avec quelques créatures particulièrement réussies :

 

A Lire également