Accueil » SIGGRAPH 2015 : Disney s'attaque à la simulation de fluide

SIGGRAPH 2015 : Disney s'attaque à la simulation de fluide

APIC

Les studios Disney ont mis à jour leur page dédiée aux publications scientifiques, avec un travail qui sera présenté au SIGGRAPH : « The Affine Particle-In-Cell Method ».
Les auteurs (Chenfanfu Jiang, Craig Schroeder, Andrew Selle, Joseph Teran et Alexey Stomakhin) sont issus de l’Université de Californie ou des studios Disney. Ils se sont intéressés à la simulation de fluides.

Si les méthodes de type FLIP (Fluid Implicit Particle) sont puissantes et largement utilisées, elles possèdent des défauts : elles génèrent du bruit et créent parfois des comportements instables.

D’autres techniques appelées PIC (Particle-In-Cell) sont plus stables, mais ont des problèmes de dissipation.

La publication de Disney s’intéresse à la variante APIC (Affine Particle-In-Cell), qui règle les problèmes de dissipation (la description de la vélocité est faite de façon localement affine et non localement constante).

Concrètement, la technique APIC étudiée dans la publication permet d’avoir des simulations stables et sans bruit. Le document comporte de nombreux tests sous forme d’illustrations, ainsi que des tests de performances.
En revanche, aucune vidéo n’est proposée.

APIC

A Lire également